Les filles du vent

 

« … Nina n’en revient pas. Devant elle se tient une fille sortie d’un conte de fées… Ses cheveux sont noirs comme la nuit. Ses yeux verts comme une rivière. »

 

La rencontre d’Anina la petite rom et de Nina a eu lieu au mois de septembre, dans le magazine Manon (Milan). Ce sont quelques dimanches passés dans les bidonvilles auprès des enfants roms, avec d’autres bénévoles, qui ont rendu possible l’écriture de cette histoire.

Je remercie Sophie Dussaussois d’avoir accepté ce texte avec enthousiasme et Mélanie Allag de l’avoir mis en images. Je remercie également Paolina et Anina Ciuciu pour la traduction finale de « J’aime l’école » en romani : « Placialma i sukoala » !

 

Laisser un commentaire